Vengeance

C’est un jeune garçon qui se présente a l’entrée d’un bordel.Il traîne derriere lui une grenouille morte, au bout d’une ficelle.Le gamin va voir la propriétaire des lieux et réclame une fille. La tauliere, qui a le sens de la morale, lui répond :"Désolé, petit, tu es trop jeune".Le garçon pose alors sur le comptoir un billet de cinq cent francs. La brave femme, qui a aussi le sens des affaires,change de ton et lui sussure :"deuxieme porte a droite en haut de l’escalier".Notre madame Claude s’apprête a quitter la piece quand le gosse la retient :- Attendez une seconde, la fille, je veux qu’elle ait l’herpes.- Désolé, petit, toutes nos filles sont propres.Le garçon sort un autre Pascal (tiens, qui c’est sur les nouveaux billets ?).

La maîtresse de maison réagit instantanément :
- Troisieme porte a droite en haut de l’escalier.
Le gamin monte, un quart d’heure passe, puis il redescent(le garçon, pas le quart d’heure). La suzeraine des hétaïres,qui n’en peut plus de curiosité, est restée l’attendre.
- Alors, petit, dis-moi, pourquoi voulais-tu une fille malade ?
Et le garçon :
- C’est simple. Voila comment ça marche. Je suis monté, j’ai sauté la fille et j’ai attrapé l’herpes. Quand je rentrerai, il yaura la baby-sitter a la maison. Je vais la sauter et elle aura l’herpes. Ensuite c’est mon pere qui va rentrer, il va la raccompagner chez elle, il va la sauter, et il aura l’herpes.Ensuite, il reviendra a la maison, il sautera ma mere et elle aura l’herpes. Et demain matin, mon pere partira travaillera 8 heures. A 9 heures, il y a le laitier qui passe... Et c’est lui le salopard qui a tué ma grenouille !

Haut de page <