Sens ou Bonheur

Faut-il choisir ?

Sens ou Bonheur

Plus une vie semble avoir du sens, moins cette vie a de place pour le bonheur. Est-ce possible ? Faut-il renoncer au bonheur pour trouver du sens ou renoncer au sens pour trouver du bonheur ?

En général, nous souhaitons les deux et nous pensons même que plus une vie a de sens, plus elle est heureuse, faisant ainsi du bonheur et du sens les deux facettes indissociables de la vie.

La réalité est peut être plus subtile.bonheur-instant-present-passe-avenir

Le bonheur est un état présent. Un bonheur passé n’est plus du bonheur et un bonheur à venir n’en est pas encore un. Plus qu’un état présent, le bonheur serait même une capacité à accueillir le présent et seulement le présent. Au diable le passé et son lot de conflits ou blessures, au diable l’avenir et son lot de soucis, le bonheur est là maintenant et pour le connaitre je dois m’extraire du passé et de l’avenir.

Au contraire, le sens suppose une réalisation et s’inscrit obligatoirement dans la durée, dans la trajectoire des actions passées et de celles à venir. Cela n’exclut pas totalement le présent mais gare tout de même. Si plus de sens correspond à plus de réalisations, alors oui, le passé et l’avenir peuvent devenir les deux pôles exclusifs de la vie et empêcher toute disponibilité pour le présent.

Contrairement à ce que la société affirme avec force, une vie pleine de sens n’est pas nécessairement heureuse. Que penser de tous les destins exceptionnels qui nous sont proposés en exemple ? Des modèles de sens probablement, mais quelle place pour le bonheur ? Où sont les modèles pour le bonheur ? Ils sont oubliés, ils ont conquis leur présent et n’avaient de fait pas de place dans l’avenir.

Mais même en sachant cela, préférerons-nous le bonheur s’il faut renoncer au sens ? Une question essentielle qui se pose à chacun...

Haut de page <