Ordre et désordre

Il ne s’agit pas de tiercé

Ordre et désordre

Qu’est-ce que l’ordre et qu’est-ce que le désordre ?

J’ai du mal à le définir et pourtant il semble bien que nous en ayons une perception très précise si l’on en croit les nombreuses scènes de ménage qui ont pour origine une différence de perception sur ce qu’est une pièce ordonnée.

Si la notion est très personnelle, mes quelques connaissances scientifiques vont m’aider à mettre de l’ordre dans ce qui ressemble pour l’instant à un gros désordre.

Le désordre absolu est ce qui ne contient pas d’informations et l’ordre absolu est par opposition ce qui n’est qu’informations. La fumée de cigarette est totalement imprévisible, il semble impossible de décrire la forme qu’aura une telle fumée dans cinq secondes chaque particule de fumée ayant une autonomie quasi-totale par rapport aux autres. La fumée de cigarette est ainsi un milieu plutôt désordonné. Une boule de cristal peut au contraire être très précisément décrite, dimensions, volumes, organisation des atomes au sein de la boule... une boule contient beaucoup plus d’informations qu’une volute de fumée et est une structure ordonnée voir même figée tant elle est ordonnée.volutes

Ainsi, le désordre est plutôt liberté, mouvement, devenir et l’ordre est relation, immobilité, immuabilité.

Ce faisant, j’attribue des qualificatifs plutôt positifs au désordre et négatifs à l’ordre. Je ne le conçois pas ainsi, l’extrême du désordre est chaos et l’extrême de l’ordre est mort, ne me demandez pas de choisir. Une lueur d’espoir commence à apparaître lorsque dans le chaos surgit un début d’ordre et de même quand dans la mort apparaît un début de mouvement, un peu à l’image du symbole du yin et du yang.

L’histoire de l’univers est l’histoire d’un chaos dans lequel sont apparus des petits îlots d’ordre. Notre Terre est un de ces îlots, la planète Mars en est un autre. La chance de la Terre est d’avoir réussi à maintenir suffisamment de désordre pour permettre l’éclosion de structure de plus en plus complexes et variées, la nature nous apparaît ainsi chaotique et ordonnée, chaotique par la diversité et la complexité incroyable des formes prises par la matière et ordonnée par la logique qui semble sous-tendre cette complexité. La planète Mars au contraire n’a pas su maintenir ce minimum de désordre vital et n’est plus qu’une structure quasi-figée et sans avenir... à suivre quand même.

Notre univers personnel peut aussi se décrypter ainsi, des îlots de désordre dans une vie rangée ou des îlots d’ordre dans une vie agitée. Dans chacun de ces cas, ce qu’on peut appeler la vie ce sont ces îlots car le miracle dans une vie rangée c’est bien ce qui ne l’est pas et inversement.

Prenons garde à préserver ces îlots et celon l’exercice du miroir à les provoquer si nous appartenons trop à l’un de ces deux extrêmes.

"On est en droit de se demander s’il y a une vie avant la mort"
Coluche

Haut de page <