Confiance en soi

Prendre la confiance du bon côté

Confiance en soi

La confiance en soi semble être l’ultime ambition personnelle.

Combien de films finissent sur « Quelques soient les circonstances, ayez confiance en vous même », combien de conversations finissent par « ...mon problème, c’est que j’ai pas suffisamment confiance en moi ». Et quand cela est dit, tout est dit. A croire que la confiance en soi est l’ultime objectif incontestable qu’un individu puisse avoir.
equilibre-confiance

Dire "je veux avoir confiance en moi" c’est reconnaître que l’on n’a pas confiance en soi, c’est faire un pas en arrière avant même d’avoir fait un pas en avant.

Le premier pas vers la confiance, c’est prendre conscience que la confiance (j’aime la consonance de ces deux mots) n’est pas un objectif mais une conséquence. Certains changements que je vais opérer vont avoir pour conséquence une amélioration de ma confiance. Lorsque j’aurai confiance en moi, je ne me poserai même plus la question de la confiance, ce sera comme une évidence. On voit bien là que la confiance est bien un résultat et pas une action.

Le deuxième pas est d’identifier les actes qui auront pour conséquence une amélioration de ma confiance.
la confiance est un résultat, pas une action

A ce stade déjà avancé vers une meilleure confiance, on pourrait se poser la question en ces termes : "si j’avais confiance en moi, voilà ce que je ferais que je ne fais pas aujourd’hui" et se donner pour objectif de faire tout ce que l’on n’ose pas. Prenez garde à ce stade à ne pas simuler la confiance.

Je crois que les changements qui peuvent induire une meilleure confiance n’ont pas une parenté évidente avec notre manque de confiance. Il y a un travail subtil de connaissance de soi à effectuer pour dénicher les petites trahisons habituelles que l’on se fait à soi même sans même y réfléchir et qui contribuent à saper notre estime de nous même.

Allez fouillez dans les petits renoncements, dans les petites lâchetés, les petites trahisons plutôt que dans les grosses évidences pour trouver des petits changements accessibles à opérer et qui à force induiront forcément une meilleure estime de vous même et donc une meilleure confiance en vous.

L’heure de traiter les grosses évidences viendra peut-être, mais sera probablement facilitée par ce premier débroussaillage.

Haut de page <